Focus

Fin des emballages à usage unique : l’adaptation de la Réunion

today7 février 2023 124 4 4

Arrière-plan
share close

La nouvelle loi votée par le gouvernement oblige les fast-food à s’adapter, notamment dans les Outre-mer. En outre, la Réunion dispose déjà d’un restaurant utilisant de la vaisselle réutilisable.

Depuis le 1er Janvier 2023, les enseignes de restauration rapide n’ont plus le droit de proposer de vaisselle jetable aux clients mangeant sur place, et ce, en vertu de la loi du 10 Février 2020 (Anti-gaspillage pour une économie circulaire). Cette loi vise à réduire la quantité de déchets produits, dans le cadre de la dynamique continue de l’État vers un pays de plus en plus propre.
Cependant, dans les Outre-mer, les mesures d’adaptation de cette loi peinent à se mettre en place. L’enseigne McDonald’s a été la première à expérimenter cette nouvelle manière de fonctionner.

Le premier fast-food utilisant la vaisselle réutilisable

 

Sur l’île de la Réunion, la ville balnéaire de Saint-Leu héberge un fast-food de la grande enseigne américaine, entièrement équipé en vaisselle réutilisable. Malheureusement, il s’agit du seul restaurant rapide respectant la loi à ce jour. Ici, en Martinique, aucun restaurant ne sert ses clients avec de la vaisselle réutilisable, malgré le vote de la loi plus de 2 ans avant. 

Quelques jours avant la mise en vigueur de cette nouvelle mesure, un des cadres du McDonald’s de Saint-Denis, à la Réunion, avouait au micro de Réunion la 1ère ne pas être prêt pour le 1er Janvier 2023 : 

« Ça nécessite toute une organisation dont je n’ai pas encore les tenants et les aboutissants« 

La situation en France Hexagonale

 

Cependant, en France Hexagonale, les avis positifs concernant cette loi continuent à être divulgués sur les réseaux sociaux, notamment de la part des étrangers. Ces appréciations sont la bienvenue du côté des entreprises, qui ont dû subir un « casse-tête logistique » afin de proposer cette nouvelle vaisselle à leur clientèle. 

La mise en place de ces contenants entraîne également l’aménagement de moyens subsidiaires (plonge, etc.) qui engendrent un surcoût astronomique. De plus, ils sont confrontés au problème des vols de la vaisselle coûteuse. Cela cause donc le développement de nouvelles technologies. 

Le coût de revient des emballages réutilisables est donc assez élevé, ce qui pousse 41% des Burger King, 24% des McDonald’s et 100% des Quick et KFC de France Hexagonale à ne pas encore développer cette vaisselle. 

 

Traduction: “J’adore le design des nouveaux emballages introduits à McDonald’s France.”

 

Écrit par: Nawell Bellerophon

Rate it

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


0%