Focus

La vanille, trésor de l’île de la Réunion

today10 février 2023 87 1

Arrière-plan
share close

Les territoires ultramarins regorgent de ressources d’une qualité exceptionnelle, à l’image de la vanille Bourbon de l’île de la Réunion. Qualifiée par certains de la meilleure du monde, la vanille Bourbon est désormais indissociable de l’île de la Réunion. Elle est largement exposée et à d’ailleurs permit au marché de Saint-Pierre de se hisser à la troisième place du classement des plus beaux marchés de France à plusieurs reprises.

La culture de la vanille
La vanille est une orchidée. Elle a donc besoin d’un tuteur et pousse comme une liane. C’est une plante qui a besoin à la fois de lumière et d’ombrage. Un sol riche en matière organique est également propice au développement de la vanille.
Les fleurs de vanille doivent être fécondées par l’humain, car aucun insecte (abeille, guêpes, etc.) ne s’occupent de cela. Le procédé de fécondation a été trouvé par un jeune esclave en 1841, Edmond Albius, 12 ans.
Des conditions très précises doivent donc être réunies : la fécondation doit avoir lieu tôt le matin, dès l’ouverture des fleurs, car elles se fanent très rapidement et sont très fragiles. Le travail doit être effectué avec minutie et rigueur, fleur après fleur.
Le procédé de récolte et de transformation de la vanille est très fastidieux : la fécondation minutieuse, le temps de pousse de 11 mois dans des conditions climatiques précises, le processus de maturation durant 7 à 8 mois, donne la vanille dans les tons noirs que nous connaissons.
Cette vanille est appelée bourbon en référence à l’ancien nom de l’île de la Réunion , l’île Bourbon.
La vanille de la Réunion a obtenu en 2021, de la part de la Commission Européenne, une indication géographique protégée. Cette IGP permet de reconnaître la valeur du produit cultivé et transformé au cœur du territoire d’Outre-Mer.

Le procédé de la culture et de la maturation de vanille Bourbon


Le commerce de la vanille
La vanille de la Réunion est connue pour être assez chère, et pour cause : le long processus fastidieux afin d’obtenir une vanille d’excellence prend du temps aux agriculteurs.
Les prix varient en fonction de la longueur de la vanille et de sa qualité. Cependant, les réunionnais doivent faire attention aux fausses gousses de vanille bourbon. En effet, certains marchands vendent des gousses de “vanille bourbon” à des prix bradés, alors que ces produits ne viennent pas de l’île de la Réunion.
Le tarif de la vanille bourbon s’étend de 3 à 6€ la gousse, soit dans les 600€ le kilo.
Ce sont des prix assez élevés, mais ces gousses font la renommée de l’île Bourbon car elles relèvent de l’excellence.

Écrit par: Nawell Bellerophon

Rate it

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


0%