Fort-de-France : le calme est revenu


205 vues

Les abords du Palais de Justice de Fort de France portent encore les traces des affrontements survenus hier (lundi 13 janvier) entre les forces de l'ordre et les militants anti-chloredécone. Le calme est revenu au milieu de la nuit.

Tout avait commencé dans le calme. Le cortège composé de plus d'une centaine de manifestants est parti de la maison des syndicats pour se diriger vers le Palais de Justice à Fort-de-France à l'appel du "Komité 13 janvier 2020". 

Mais une fois sur place, les milotants n'auraient pas pu accéder à la salle du tribunal. Un cordon de sécurité restraignait l'accès, semble t'il. Les choses ont alors dégénéré. Certains manifestants ont tenté de pénétrer à l'intérieur. Les forces de l'ordre postées sur place ont fait usage de gaz lacrymogène à leur encontre.

Des incidents durant la nuit au centre ville

Procès renvoyé

Dans un communiqué, le préfet condamne avec fermeté les incidents devant le palais de justice.
Le procès des sept militants anti-chlordécone a finalement été renvoyé au 3 juin 2020, à 8 heures. En effet, la double demande de renvoi des avocats a été acceptée par rapport à la mobilisation des avocats contre la réforme des retraites, mais aussi à cause de la tension devant le palais, empêchant des débats en toute sérénité.
Les contrôles judiciaires de trois prévenus ont également été levés. 

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article