Boire trop d'alcool jeune gêne le développement cérébral

112 vues

Boire beaucoup d'alcool à l'adolescence a un impact sur le cerveau, et particulièrement sur la zone qui contrôle le désir, la mémoire, et l'apprentissage. Des chercheurs de l'Oregon Health and Science University ont testé les effets de l'alcool sur des singes adolescents et ont découvert qu'être très exposé à l'alcool réduisait le développement de la matière grise et de la matière blanche dans le cerveau.

Il s'agit d'une zone du cerveau essentielle pour relayer les informations motrices et sensorielles, et cet impact négatif de l'alcool signifie qu'elle se développerait à moindres capacités. Les découvertes ont montré que chaque gramme d'alcool consommé par kilogramme de masse corporelle réduisait de façon significative la croissance du cerveau. Un humain consommant 4 pintes par jour (ou équivalent) aurait ainsi un risque élevé.

Le co-auteur de l'étude, Christopher Kroenke, affirme qu'il s'agit de la première étude du genre à détailler de façon précise les relations entre l'alcoolémie intense et le développement du cerveau. « Les études humaines sont fondées sur les déclarations des buveurs adolescents. Nous mesurons de façon précise la façon dont l'alcool agit sur la croissance cérébrale », explique-t-il.

Le cerveau humain se développe majoritairement entre 12 et 17 ans, soit l'âge des premières sorties. La vigilance est donc de mise.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article