Bananes : moi je mange la peau !


231 vues

Oui, c’est possible, et c’est mieux que de les jeter à la poubelle

La banane fait partie de ces fruits, comme le kiwi, dont tout le monde jette la peau alors qu’elle se mange. Vous vous en apercevez lorsqu’elles sont très mûres, et que la peau colle et devient difficile à enlever.

A ce moment-là, si vous avez une vraie banane biologique, non trempée dans les pesticides, vous pouvez la manger tout entière, ce qui est bien plus nutritif car riche en potassium, en fibres, en graisses polyinsaturées, antioxydants et en acides aminés essentiels.

  • les fibres aideraient à réguler le glucose sanguin et améliorent la digestion ; 
  • le potassium régulerait la tension artérielle, protègerait contre les pertes osseuses, et réduirait le risque de calculs rénaux ;
  • les antioxydants réduisent l’inflammation chronique et diminuraient le risque de maladies cardiovasculaires et de cancer. 

Si la banane n’est pas très mûre, cuire la peau

Mais c’est quand la banane n’est pas très mûre, et que la peau est la plus épaisse, qu’on gaspille le plus.

Si vous essayez de la manger crue, vous aurez une mauvaise surprise car la peau est âpre. Elle attaque les dents et les muqueuses de la bouche.

C’est pourquoi la coutume est de la cuire, et plus précisément de la frire, ce qui fait un excellent substitut au lard grillé dans les recettes végétariennes. La peau de banane grillée ou frite peut aussi être salée, et poivrée, et ajoutée dans un sandwich, avec d’autres ingrédients comme de la salade, des tomates, de l’œuf.

Après l’avoir lavée, vous pouvez aussi la couper en dés pour la mettre dans un curry, un ragoût et donner de la texture.

Vous pouvez la mixer pour l’ajouter dans une pâte à pain, une brioche, ou dans un milkshake, un smoothie ou un mélange de jus de fruit. C’est une façon intelligente d’économiser de la nourriture et éviter de remplir les poubelles inutilement.

Cette information du site santenatureinnovation.com n'est pas de nature à remplacer les conseils de votre médecin. Nous vous invitons à le consulter et dans tous les cas à respecter ses recommandations. 

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article