Koba Lad

293 vues
Surnom Koba la Détaille
Prénom Marcel Junior Loutarila
Date de naissance 3 avril 2000 (20 ans)[1]Saint-Denis, Seine-Saint-Denis ( France)
Pays FRANCE
Genre Hip-hop, trap
Activité Rappeur
Instruments Voix
Années actives Depuis 2015

Koba LaD, de son vrai nom Marcel Junior Loutarila, est un rappeur français né le 3 avril 2000. Koba LaD est originaire d'Évry, en Essonne.

D'ascendance congolaise, il réside, avec sa mère et ses dix frères et sœurs, au quartier du Bois-Sauvage avant d'emménager au quartier du Parc aux lièvres aux alentours de ses dix ans. Il commence à rapper à l'âge de quinze ans et forme le groupe Seven Binks avec ses amis Kaflo et Shotas. Le groupe se dissout rapidement pour permettre à chacun de poursuivre une voie en solo. Il commence à préparer un bac pro commerce mais à seize ans, alors en classe de 2de, il est renvoyé de son lycée pour cause d'absentéisme. Son nom de scène est inspiré par le personnage de fiction Koba issu de la saga La Planète des singes, « LaD » signifie « la débrouille, la détaille, la défonce ».

En décembre 2017, il débute sa série de freestyles « Ténébreux », qui le fait connaître nationalement et lui permet de signer sur le label Def Jam France. Le 11 mai 2018 sort un EP compilant les cinq freestyles éponymes précédemment sortis. Fort de son nouveau succès, Koba LaD dévoile tour à tour les titres Train de vie, J'encaisse, La C, et Oyé, avant de sortir son premier album studio, intitulé VII, le 28 septembre 2018. Celui-ci s'écoule à 18 604 exemplaires au cours de sa première semaine d'exploitation. VII se hisse au sommet du classement Apple Music, et est certifié disque d'or en novembre 2018 puis disque de platine fin mars 2019. Le 19 avril 2019, il sort son second album studio intitulé L'Affranchi, dont le titre fait référence au film Les Affranchis de Martin Scorsese. Le projet comporte quinze pistes dont des collaborations avec les rappeurs Niska, Maes et Ninho.

Le 27 septembre de la même année, il sort une réédition de l'album L'Affranchi. L'album est certifié disque de platine en novembre 2019. En février 2020, Koba LaD fait polémique en partageant sur son compte Snapchat une capture d'écran d'un article sur le meurtre de Giovanni Melton, 14 ans, tué par son père dont le titre est « Ce père tue son propre fils de 14 ans parce qu’il était gay. Il préfère un fils mort qu’un fils gay », auquel il a ajouté la mention « Bien joué ».

Il déclare s'être « mal exprimé » et ajoute « Je ne cautionne pas le meurtre. Après, l’enfant gay franchement.

.. ». Il est pour cela déprogrammé de plusieurs festivals dont Garorock et le Festival de Dour. En mars 2020, en pleine pandémie de Covid-19, il assure qu’il ne respectera pas le confinement sanitaire avant de revenir sur ses propos quelques jours plus tard et d'inscrire un message de sensibilisation au début de son nouveau clip intitulé Ça ira mieux demain. 

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article