Daly

165 vues
Genre trip-hop, under 2000 listeners, spotify, daly

Daly est un artiste de reggae/dancehall guadeloupéen. Aussi appelé Mista Dal ou D. Daly, il est né Didier Daly le 17 juin 1978.

Né en Guadeloupe, au Raizet, il se destine dans un premier temps à une carrière de DJ. Mais très vite il se rend compte du coût que cela implique et se met donc à écrire.

Il s'exerce en 1996 au sein d'une bande de jeunes « La Horde Noire », inspiré par le « Karukera Crew ». C'est en 1998 que sort le premier album du crew, intitulé Mi la sa ka bay. En 1999, Mista Dal part en France, et le groupe se dissout. Mais l'artiste est bien décidé à construire une carrière en solo.

Ce n'est qu'en 2004, après un retour au pays et une rencontre avec le producteur David Drumeau, que le premier album sort intitulé I Alé Man. Cet album sera récompensé par le trophée d'or en 2004, le prix dancehall des vacances pour le titre Tchembé Nou (sur le Coolie Dance Riddim), le prix Sacem 2005 dans la catégorie « Révélation de l'année » ainsi que le trophée de la gloire en 2006 pour le titre Twop. Cet album et ces différentes récompenses lui permettront de se faire connaître de la scène dancehall et de faire les première parties des concerts de Sean Paul et Corneille, mais également de participer au concert du Grand méchant zouk au Zénith.

Sa carrière prend un autre virage et exploite une autre de ses passions, lorsque Jean-Claude Flamand-Barny lui propose un rôle dans le film Nèg Marron, produit par Mathieu Kassovitz.

En 2007 sort son deuxième album, Mista Dal, avec des influences plus hip-hop, et est porté par le single Fos.


Source

Daly est un artiste de reggae/dancehall guadeloupéen. Aussi appelé Mista Dal ou D. Daly, il est né Didier Daly le 17 juin 1978.

Né en Guadeloupe, au Raizet, il se destine dans un premier temps à une carrière de DJ. Mais très vite il se rend compte du coût que cela implique et se met donc à écrire.

Il s'exerce en 1996 au sein d'une bande de jeunes « La Horde Noire », inspiré par le « Karukera Crew ». C'est en 1998 que sort le premier album du crew, intitulé Mi la sa ka bay. En 1999, Mista Dal part en France, et le groupe se dissout. Mais l'artiste est bien décidé à construire une carrière en solo.

Ce n'est qu'en 2004, après un retour au pays et une rencontre avec le producteur David Drumeau, que le premier album sort intitulé I Alé Man. Cet album sera récompensé par le trophée d'or en 2004, le prix dancehall des vacances pour le titre Tchembé Nou (sur le Coolie Dance Riddim), le prix Sacem 2005 dans la catégorie « Révélation de l'année » ainsi que le trophée de la gloire en 2006 pour le titre Twop. Cet album et ces différentes récompenses lui permettront de se faire connaître de la scène dancehall et de faire les première parties des concerts de Sean Paul et Corneille, mais également de participer au concert du Grand méchant zouk au Zénith.

Sa carrière prend un autre virage et exploite une autre de ses passions, lorsque Jean-Claude Flamand-Barny lui propose un rôle dans le film Nèg Marron, produit par Mathieu Kassovitz.

En 2007 sort son deuxième album, Mista Dal, avec des influences plus hip-hop, et est porté par le single Fos.


Source

Top Titres

Rèspèkté-w - Remix 1

Rèspèkté-w - Remix

Dream About Paris - Original Mix 2

Dream About Paris - Original Mix

Fos 3

Fos

Walk 4

Walk

Respektéw 5

Respektéw

Rèv an mwen 6

Rèv an mwen

Dreamer VIP 7

Dreamer VIP

Rèspèkté-w 8

Rèspèkté-w

Bad Symphony - Original Mix 9

Bad Symphony - Original Mix

Nou dé 10

Nou dé

Top Albums

Mista Dal
Mista Dal
pistes
Le Dalycious
Le Dalycious
pistes
Rèspèkté-w (feat. E.sy Kennengua, Admiral T, Misié Sadik, Riddla)
Rèspèkté-w (feat. E.sy Kennengua, Admiral T, Misié Sadik, Riddla)
pistes

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article